Les actus du semestre

>>news<<

nos prochaines interventions, en bref...

atelier montage au cinéma Le Petit Casino autour du film "Le royaume de Kensuké"

1er compte-rendu de stage d'Orane Venon

ateliers dans les médiathèques

exposition libre de droits sur notre environnement médiatique

 

 

 

nos prochaines interventions, en bref...

 

soutien aux projets vidéos du Collège Léonard de Vinci

Pendant l'année scolaire, notre animateur effectuera quelques interventions au Collège Léonard de Vinci de Romorantin. Il s'agit d'apporter un soutien technique et pédagogique à différents projets vidéos, notamment un projet de docu-fiction entrepris par un groupe d'environ 35 élèves de différentes classes. Les projets sont animés et coordonnés par le professeur de français Alexis Mazzola avec la participation de Nolwenn Diverrès, professeur d'art plastique. L'an dernier, le collège avait déjà fait appel aux compétences du vidéaste et animateur Cyril Angevin, bénévole et administrateur de notre association.

 

animation d'ateliers par Orane Venon en centre de loisirs

Notre stagiaire Orane Venon animera à nouveau des ateliers à partir de nos jeux "le puzzlerama" et "le musicorama" au centre de loisirs de Romorantin. Deux séances seront proposées, l'une pendant les vacances de février, l'autre pendant les vacances de Pâques. Orane a pu découvrir ces 2 jeux au stand d'ADEIFvidéo lors du forum des associations de Romorantin, en septembre dernier, puis durant notre formation des bénévoles du samedi 14 octobre. Elle a assisté ensuite à un atelier au centre de loisirs de Romorantin, auprès de 12 enfants encadrés par notre animateur. Durant cet atelier, les enfants ont déjà pu jouer, entre autre, au musicorama et au puzzlerama, collectivement et en vidéoprojection. Suite à cette étape initiatique, Orane a animé un même atelier le mercredi 29 novembre, auprès de 5 enfants de 6 à 11 ans et de leur animatrice Audrey Daguin. Ils ont pu expérimenter nos jeux en utilisant directement le logiciel de montage iMovie, à partir des 3 mac mini des malles vidéo de l'ADCL.

 

animation d'ateliers d'éducation aux médias audiovisuels au Lycée Denis Papin (Romorantin)

A la demande de Pascaline Magrès, coordinatrice de la mission de lutte contre le décrochage scolaire, nous animerons 3 séances de deux heures d'éducation aux médias audiovisuels auprès d'un groupe d'élèves de 16 ans et plus en difficulté scolaire et d'orientation. Ces ateliers auront lieu entre janvier et février. Des précisions seront données ultérieurement sur notre site.

 

 

atelier montage au cinéma Le Petit Casino autour du film "Le royaume de Kensuké"

 

Le vendredi 1er mars à 14h, ADEIFvidéo animera un atelier d'1h30 au cinéma Le petit Casino de Saint Aignan-sur-Cher autour du film d'animation «Le royaume de Kensuké». Les jeunes spectateurs et leurs parents seront invités à participer à une initiation ludique au montage vidéo et à découvrir un peu plus les techniques de réalisation cinématographique. Cet atelier est proposé dans le cadre du dispositif 123 ciné, organisé par l'Association des Cinémas du Centre.

Réalisation : Neil Boyle et Kirk Hendry   Sortie en salle : 7 février 2024    Durée : 1h24

 

Synopsis (Le Pacte)

Adapté du roman best-seller de Michael Morpurgo

L’incroyable histoire de Michael, 11 ans, parti faire un tour du monde à la voile avec ses parents, avant qu’une terrible tempête ne le propulse par-dessus bord avec sa chienne Stella. Échoués sur une île déserte, comment survivre ? Un mystérieux inconnu vient alors à leur secours en leur offrant à boire et à manger. C’est Kensuké, un ancien soldat japonais vivant seul sur l’île avec ses amis les orangs-outans depuis la guerre. Il ouvre à Michael les portes de son royaume et lorsque des trafiquants de singes tentent d’envahir l’île, c’est ensemble qu’ils uniront leurs forces pour sauver ce paradis…

 

On vous explique tout sur cet atelier, depuis ce lien.

 

 

 

 

1er compte-rendu de stage d'Orane Venon

 

Notre association accueille actuellement une jeune future professeure des écoles, Orane VENON, pour un stage pédagogique dans le cadre de son Master MEEF 1er degré à l'INSPE (Blois). Notre stagiaire est une romorantinaise connue d'ADEIFvidéo. En 2008/2009, avec sa classe de CM1 de l'école des Tuileries, elle a participé à l'un de nos projets scolaires les plus aboutis sur les techniques publicitaires de l'industrie agroalimentaire. D'une durée de 96 heures réparties sur toute l'année scolaire, donc jusqu'en juin 2024, ce stage doit lui permettre d'observer, de pratiquer des activités pédagogiques et de mettre en œuvre un projet éducatif, ce qui implique une organisation particulière à définir au sein de l'association. Des précisions seront régulièrement diffusées depuis notre site web sur les contenus et le déroulement de ce stage.

 

Deux premiers mois de stage très formateurs

par Orane VENON, future professeure des écoles, stagiaire à ADEIFvidéo

 

Depuis le mois d’octobre 2023, j’ai pu découvrir différentes facettes d’ADEIFvidéo : de la discussion sur les médias de masse, à l’animation auprès d’enfants en centre de loisirs, en passant par la formation de jeux éducatifs et la découverte du fonctionnement d’une association.

Les enjeux de l’éducation aux médias audiovisuels sont importants. Ces deux premiers mois de stage m’ont permis de le comprendre rapidement. Cette thématique éducative ne me semble pourtant pas assez traitée, notamment auprès des enfants et des jeunes, en temps scolaire comme en temps libre. Ce constat est d’ailleurs partagé par Ludovic Touchard, animateur de l’association.

Ainsi, pendant ma première demi-journée de formation, j’ai pu découvrir et tester les jeux éducatifs créés par ADEIFvidéo. Ces jeux sont simples d’utilisation, très ludiques et permettent de comprendre concrètement les notions importantes liées à la fabrication et aux pouvoirs des images dans les médias. J’ai trouvé cette approche pédagogique très concrète et adaptée aux petits et aux  plus grands. N’ayant pas l’habitude d’utiliser des logiciels de montage et d’étudier le vocabulaire relatif aux images, la découverte de ces jeux a été pour moi très formatrice.

 

 

De surcroît, j’ai participé à une animation au centre de loisirs de Romorantin reposant sur trois jeux : Zébulon le caneton, Puzzlerama et Musicorama. Ces jeux ont été proposés par Ludovic, en vidéoprojection. J’ai ainsi pu observer les méthodes utilisées pour leur mise en œuvre, la participation des enfants, leur niveau de compréhension et d’intérêt pour ces jeux. L’animation d’une seconde séance m’a été confiée, auprès de six enfants âgés de 8 à 10 ans de la même structure, avec l’aide de Ludovic et d’Audrey Daguin, animatrice du groupe. Il me semble essentiel de mettre en pratique ce que j’ai pu apprendre pendant la formation. D’une part, cela permet de vérifier ma capacité à expliquer ces jeux, avec le vocabulaire technique nouvellement acquis et mes propres mots. D’autre part, cela permet de vérifier ma compréhension de leurs enjeux éducatifs. Prenons l’exemple du Puzzlerama. C’est un jeu où, avec le logiciel iMovie, nous devons réaliser le montage d’un spot de prévention de 30 secondes. Ce spot contient 11 plans, dont il faut retrouver l’ordre logique. L’enjeu est de comprendre le processus du montage et de bien saisir la notion de plan. Ce jeu permet aussi d’entreprendre une analyse filmique, motivante et ludique, pour notamment démontrer que rien n’est laissé au hasard (mises en scène, cadrages, raccords, etc.). Les enfants ont beaucoup apprécié cette activité, même si elle n’est pas si simple. Certains avaient beaucoup de questions concernant le contenu de ce spot, également sur les techniques cinématographiques.

Ensuite, un élément qui me semble important à mettre en avant est que les activités d’ADEIFvidéo ne sont pas uniquement dédiées aux enfants, mais bien à tous les publics. La grande majorité de la population a un usage quotidien des médias de masse et de leurs images (information, publicité, fiction, divertissement…). C’est la raison pour laquelle l’association organise des soirées de réflexion collective, sur des thèmes liés aux médias de masse, où toute personne peut s’exprimer et échanger librement dans le respect et dans la bienveillance. Une initiative d’intérêt général sans doute rare dans notre région. J’ai eu l’opportunité d’avoir pu assister à ma première soirée réflexive sur le thème : « Quelle place pour les sciences dans les médias de masse ? ». C’est un sujet complexe pour ma première participation à ce type d’échanges. Je me suis, pour l’instant, assez peu intéressée à la vulgarisation scientifique et il m’a donc été difficile de me positionner.

Enfin, j’ai pu comprendre et voir tous les aspects d’une association : les différents membres, leurs fonctions, les conseils d’administration, les démarches pour créer une association, l’agrément de jeunesse et d’éducation populaire, la communication, le site internet. Tous ces aspects m’étaient inconnus et m’ont intéressée. Ils sont essentiels au bon fonctionnement de la structure, à sa vie démocratique et au respect de la réglementation de la loi 1901.

Je compte bien en apprendre davantage, et utiliser toutes les connaissances et les compétences que j’aurai acquises à la fin de ce stage lorsque je serai professeure des écoles. L’éducation aux médias audiovisuels est un apprentissage essentiel pour développer l’esprit critique des élèves.