Projets de réalisation vidéo sur le thème de l'eau

article en cours de rédaction et de correction

Que d'eau ! Que d'eau ! A Saint Julien de Chédon

Un projet de reportage sur l’eau dans l’environnement naturel local est réalisé par la classe de CE2/CM1 de St Julien de Chédon, de mars à juin 2024, avec la participation d'ADEIFvidéo.

A l’initiative de ce projet, Vincent Pécoul, instituteur de la classe, est depuis longtemps très sensible à la préservation de l’environnement. Passionné d’ornithologie, il sillonne la région pour y observer le spectacle renouvelé des oiseaux, au gré de leurs migrations, pêches, reproductions et nidifications.

St. Julien de Chédon est une petite commune de la Vallée du Cher, limitrophe de Montrichard. On trouve à proximité de l'école une mare créée par l’instituteur et sa classe de l'an dernier, un ruisseau avec lavoir, un château d'eau, un vaste et très bel étang communal et donc le Cher. Pour Vincent Pécoul, la présence de l’eau, sous autant de formes et aussi proche de l'école, est une occasion à saisir pour un travail pédagogique de découverte, de sensibilisation et de valorisation.

 

Un projet innovant pour la classe

Aguerri aux activités d’éveil et aux projets scolaires innovants, l’enseignant n’avait toutefois pas encore tenté l’aventure de la réalisation audiovisuelle. Une première donc, déjà bien lancée par trois premières matinées orchestrées par notre animateur, durant lesquelles les 21 élèves ont d’abord longuement échangé sur leur environnement médiatique. Qu'est-ce qu'un média ? Presse écrite, cinéma, radio, TV, web et réseaux sociaux, quels sont les différents types de médias de masse et leur période approximative d’apparition ? Les échanges se poursuivent sur les usages et préférences des élèves, sur le rôle de la pub, etc.

La classe a ensuite commencé son initiation technique à la prise de vues et au montage à l’aide de quatre de nos Mac et le logiciel Final Cut Pro. Les élèves ont également débuté la préparation du reportage (documentation, préparation des interviews). La classe, motivée et attentive, a apprécié le travail d'initiation théorique et technique, surtout leur tout premier montage, quand s'opère la magie de l'audiovisuel !

Les séances de tournage auront lieu courant mai et juin. Le détail des ateliers ci-dessous sera complété au fur et à mesure de l’évolution du projet. Un making of sera également réalisé pour montrer et valoriser les apprentissages des élèves, leurs initiations techniques, le tournage, le montage et plus généralement les coulisses du projet. La très dynamique association des parents d’élèves de l'école finance les deux tiers de notre prestation. Elle apporte régulièrement son concours financier aux projets de l’école, un précieux avantage dont est particulièrement conscient l’instituteur.

 

Une thématique sensible intégrée à nos nouvelles priorités éducatives

Pour ADEIFvidéo, il s’agit du 5ème projet de réalisation audiovisuelle relatif à l’eau : cycle de l’eau, milieux aquatiques, production d’eau potable, patrimoine hydraulique, etc.

Ces diverses expériences nous ont permis la création ou le repérage de ressources spécifiques (partenaires techniques et financiers, infographies, banque d’images, …) facilitant les nouveaux projets.

Comment l’eau arrive à nos robinets ? En quoi les cours d’eau sont-ils indispensables à la biodiversité et quelles sont leurs utilités économiques d’hier et d’aujourd’hui ? Comment lutter contre les gaspillages et raisonner nos usages ? Surconsommation, pollution, sécheresse… que se passe-t-il quand les ressources se raréfient ? Indispensable à la vie, aux activités humaines et à la biodiversité, la ressource en eau est confrontée à des questions majeures de gestion et de préservation.

Aborder cette thématique sensible par la réalisation vidéo redouble le caractère éducatif de notre action. D'une part, ce type de projets participe au renforcement du regard critique des enfants et des jeunes sur les productions audiovisuelles, sur le traitement de l’information et notre environnement médiatique. D'autre part, ils démontrent que la réalisation audiovisuelle peut être un moyen utile et efficace au service d’apprentissages scolaires, mais aussi de découvertes et de médiation tout public sur des sujets essentiels à la vie quotidienne.

Récemment intégrée de façon officielle à nos propositions pédagogiques prioritaires pour ces prochaines années, cette thématique fera l’objet d'une recherche de partenaires financiers pour permettre aux écoles de bénéficier de tarifs spéciaux dès septembre 2024.

 

Nos projets précédents sur la thématique de l’eau

  • En 2010 avec une classe de maternelle grande section de Noyers-sur-Cher, l’enseignant Guillaume Chartier et l’association Sologne Nature Environnement nous avons réalisé "De la rivière à la mer" une vidéo présentant des ateliers et des sorties découverte en Vallée du Cher et sur l'île de Noirmoutier.
  • En 2013, avec une classe de 6ème du collège Maurice Genevoix, l'enseignante François Cornu Beauger, réalisation du documentaire « Romorantin, une ville sur l’eau » en partenariat avec le Musée de Sologne.
  • En 2015, à la demande du service technique de la ville de Romorantin-Lanthenay, réalisation du documentaire "La nouvelle usine d'eau potable de Romorantin". Il ne s'agit pas d’un projet scolaire, mais d’une commande de film présentant le circuit de production d’eau potable et plus particulièrement la rénovation et l’agrandissement de l’usine de production. Ce projet a été financé par Véolia dans le cadre du renouvellement de sa convention avec la ville de Romorantin. Le documentaire, présenté par deux adolescents comédiens amateurs est fortement inspiré par le style et l’esprit de l’émission « C’est pas sorcier ». Elle représente un outil pédagogique de qualité à exploiter par les établissements scolaires, à partir du niveau CM2. Pour l’anecdote, le film devait faire l’objet d’une diffusion en avant première fin du printemps 2016 à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle usine. Cette diffusion a été finalement annulée, suite au record d’inondation et des dégâts monstres dans le quartier Bourgeau survenus en juin !!! L’usine avait elle-même subit quelques dégâts et périls. L’eau était alors durablement devenue une tout autre préoccupation à Romorantin.
  • En 2019 avec la classe de CM1 de l’école Louise de Savoie de Romorantin, l’enseignante Lydie Barbier et le Syndicat Mixte d’Aménagement du bassin de la Sauldre, réalisation de 4 courts reportages sur le milieu naturel de la Sauldre diffusés dans le cadre d’une exposition itinérante créée par le syndicat. Cliquez ici pour une présentation détaillée du projet.

Ces vidéos ne sont pas en ligne, en respect du droit à l'image de l'ensemble des personnes y figurant (nous limitons à 3 ans la durée des droits accordés). Elles sont toutefois consultables sur demande, à notre local.